Archives de Tag: pluid’or

L’iconographie du mythe: Danaé, une courtisane

Le mythe de Danaé a subi plusieurs interprétations. L’une d’elles présente Danaé comme une femme vénale ou une courtisane qui ferait payer ses services. En effet, la forme de pluie d’or prise par Jupiter dans le mythe peut amener à penser que Danaé est payée en échange de son corps. Cette interprétation s’applique de façon pertinente à la Danaé de Tintoret puisque sa Danaé ne semble s’intéresser qu’aux pièces d’or et sa servante les ramasse. Le caractère divin de l’union entre le dieu et la femme mortelle est délaissé.

L’article de Madlyn Millner Kahr (universitaire en histoire de l’art, spécialiste de la peinture hollandaise du 17e siècle), « Danaé: virtuous, voluptuous, venal woman » présente cette interprétation d’une Danaé sensuelle et vénale, attirée par l’argent. Cet article est tiré du site JSTOR, base de recherche pour les articles scientifiques.

Danaé: virtuous, voluptuous, venal woman

De même, l’article de Cathy Santore (professeur associée, spécialiste de la renaissance italienne), « Danaé: the Renaissance courtesan’s alter ego »  montre la Danaé comme une courtisane. Tiré également du site JSTOR.

Danaé: the Renaissance courtesan\’s alter ego

Enfin, Francesca Alberti (doctorante en histoire de l’art) donne une lecture particulière du tableau de Tintoret dans un article publié dans la revue Studiolo. Le site de la Tribune de l’art permet de trouver un résumé et les références  de l’article. Elle voit dans l’image et les poses des personnages une suggestion de  plusieurs pratiques sexuelles et notamment la sodomie par la présence du luth renversé à la droite de la toile pointé vers les fesses de la servante, incluant ainsi la servante dans les ébats amoureux de Danaé et Jupiter.

Tribune de l\’art – Article de F. Alberti dans Studiolo

Publicités

1 commentaire

Classé dans Iconographie